(T) 02 96 61 51 97

(E) caue22@wanadoo.fr

du lundi au vendredi 

de 9h > 12h / 14h > 17h30 

press to zoom

press to zoom
1/1

La Manufacture du Légué : Faire collectivité sur la friche Lebon à Saint-Brieuc
Du 06/01/2022 au 01/02/2022

Le CAUE présente dans son espace d'exposition le travail de fin d'études d'Emile Berte sur la friche EDF située au Port du Légué, côté Saint-Brieuc. 

"Trois caisses en bois, c’est ce à quoi se résume aujourd’hui mon travail de fin d’études en architecture, menées entre Bordeaux et Bruxelles. Elles abritent à elles seules cinq mois de réflexions portées sur la vallée du Gouët, le port du Légué et plus particulièrement l’avenir de la friche EDF, dénommée ici, la friche LEBON.
Les caisses appellent au voyage, et rappellent celles chargées par les marins dans le fond des cales de bateaux mettant le cap sur le large. En se dépliant, elles offrent au regard un ensemble d’artefacts témoignant des attentions portées sur la Friche Lebon, son rapport au Légué et à la ville. Elles peuvent apparaître comme un cabinet de curiosité racontant une histoire de l’avenir de cette friche. Une histoire que j’ai tissé au fil de mes recherches, des rencontres que j’ai pu faire sur place, et des échanges que j’ai eu avec mon directeur d’études, Laurent Vilette. Le récit qui est conté par ces malles de voyage et leur contenu se veut épris de l’histoire du site, de l’esprit du lieu, mais également des problématiques que peuvent être celles du port du Légué aujourd’hui, ainsi que d’aspirations, de désirs de société qui me sont plus personnels.
Le projet de la manufacture du Légué est une «architecture de papier». Un projet profondément théorique qui n’a pas vocation à être réalisé ou construit mais qui permet d’explorer et d’expérimenter librement. Le fait de puiser dans des considérations sociales, économiques ou même politiques, tant dans la manière de bâtir que de la manière de vivre ou habiter ce qui est bâti permet de gagner en consistance et d’ancrer le projet dans le réel. Il peut alors apparaître comme un possible, un horizon envisageable, qui ici viendrait se superposer à une quantité de couches d’histoires."

Émile Berte est un jeune architecte diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Bordeaux en 2021. Il travaille désormais en Haute-Garonne, à Toulouse, chez Scalène Architectes.
Son histoire avec le port du Légué, la ville de Saint Brieuc et sa baie ne se résume pas à ce travail clôturant sept années d’études. Voila plus de 15 ans qu’il parcours ces côtes, à pieds, d’abord, par le sentier des douaniers dans les pas de ses grand-parents originaires de la région. Juste un peu plus tard, c’est à bord d’un optimist qu’il a pu embrasser la côte d’un autre point de vue. Une manière de découvrir ce paysage littoral qui l’a marqué puisqu’il a fini par travailler quelques années comme moniteur à Tournemine. La passion pour cette côte et ces terres ne l’ont ensuite jamais quitté, et il a finalement choisi d’y revenir pour entamer un projet qui lui permettra d’achever ses études.

press to zoom

press to zoom
1/1

press to zoom

press to zoom
1/1

press to zoom

press to zoom
1/1

press to zoom

press to zoom
1/1

press to zoom

press to zoom
1/1

Conseil d'Architecture d'Urbanisme

et de l'Environnement 

des Côtes d'Armor, 22 

Caue des Côtes d'Armor

29 avenue des Promenades 

22 000 Saint-Brieuc