(T) 02 96 61 51 97

(E) caue22@wanadoo.fr

du lundi au vendredi 

de 9h > 12h / 14h > 17h30 

VERSION PDF

Livret Langueux en devenir

1/3

Habiter la lisière

Ateliers d'architecture à Langueux / 2017

Comment continuer à accueillir de nouveaux habitants tout en préservant les terres agricoles et le paysage littoral ?
Des étudiants de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette, encadrés par l’enseignante Anne Boyadjian et accompagnés par le CAUE et la DDTM, se sont penchés sur la commune littorale de Langueux.
Dans un premier temps et afin de tirer une analyse de la commune, plusieurs journées d’arpentage sont nécessaires au groupe d’étudiants pour s’imprégner des lieux.


Le bourg de Langueux s’est initialement installé le long de l’ancienne route de Brest, sur les hauteurs de coteaux déclinant en pente douce vers la baie. Ces coteaux, longtemps occupés par des cultures maraîchères, sont aujourd’hui principalement exploités en cultures intensives. Ils constituent une ceinture agricole entre le territoire urbanisé et le rivage. Depuis les années 80, l’essor de la population a engendré un important développement de lotissements pavillonnaires. Si cet étalement urbain est bloqué au sud-ouest par la zone commerciale la plus importante de la communauté d’agglomération et par la RN12, il menace de gagner les champs en proliférant vers la côte maritime.


Or, la préservation de cette ceinture agricole semble aujourd’hui essentielle à plusieurs titres. D’une part, elle est garante de la préservation du paysage littoral en tenant à distance l’urbanisation. D’autre part, dans un contexte de préservation des terres agricoles menacées par le mitage du territoire, il semble nécessaire de conserver ces terres allouées à l’agriculture. Ces quelques journées d’arpentage ont permis aux étudiants de découvrir une frontière entre deux milieux qui très souvent s’ignorent, les arrières d’une ville tournant le dos à un paysage d’exception.


À partir de cette analyse, les étudiants ont proposé des projets d’habitations matérialisés sous forme de maquettes. Ces projets traitent donc de cette lisière de la ville et proposent de clôturer l’étalement urbain en connectant les projets d’habitations au paysage littoral et agricole préservé.

Conseil d'Architecture d'Urbanisme

et de l'Environnement 

des Côtes d'Armor, 22 

Caue des Côtes d'Armor

29 avenue des Promenades 

22 000 Saint-Brieuc

  • Facebook Clean

T : 02 96 61 51 97 - E : caue22@wanadoo.fr - 29  avenue des Promenades, St-Brieuc - Suivez nos actualités sur notre page facebook